Drones : l'ONU lance une enquête sur leur usage dans les assassinats ciblés

Écouter /

Ben Emmerson, Rapporteur spécial sur la lutte anti-terroriste et les droits de l'homme

Le Rapporteur spécial sur la lutte anti-terroriste et les droits de l'homme, Ben Emmerson, a lancé ce jeudi une enquête qui entend déterminer l'impact et les répercussions pour les civils et les droits de l'homme de l'utilisation des drones pour les assassinats ciblés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

«Le monde doit faire face à cette nouvelle technologie qui est là pour rester, » a déclaré le Rapporteur lors d'une conférence de presse à Londres, avant d’ajouter qu'il importe de définir un cadre juridique pour réglementer son usage et déterminer la responsabilité des États qui y recourent.

Le but principal de l'enquête est d'examiner les preuves selon lesquelles l'utilisation des drones dans les assassinats ciblés ont causé dans certains cas la mort d'un nombre disproportionné de civils. Il s'agit aussi de faire des recommandations concernant l'obligation de mener des enquêtes indépendantes afin, si nécessaire, que les États soient tenus responsables et procèdent à des réparations.

L'équipe de Ben Emmerson se concentrera sur 25 incidents particuliers ayant eu lieu au Pakistan, au Yémen, en Somalie, en Afghanistan ou en Palestine. Les conclusions de l'enquête seront présentées à l'Assemblée générale cet automne.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
26/11/2014
Loading the player ...