Situation au Nord du Mali: le Conseil de sécurité examine le rapport de Ban Ki-moon

Écouter /

La salle du Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité s'est réuni mercredi 5 décembre pour examiner le rapport du Secrétaire général sur la situation qui prévaut actuellement au Mali dont la partie Nord est occupée par des groupes armés. Jeffrey Feltman, l'adjoint de Ban Ki-moon aux Affaires politiques, a présenté ce rapport dans lequel le Secrétaire général propose un plan en trois étapes pour sortir de la crise.

Tout d'abord il faut parvenir à un consensus entre les parties en conflit à travers un dialogue national. Ensuite, des négociations pour un règlement politique de la crise ; enfin le recours à l'intervention militaire dans le Nord contre les groupes armés ne devrait, selon Ban Ki-moon, avoir lieu qu'en dernier recours. Et sur ce point, Traoré Rokiatou Guikine, la Ministre des Maliens de l'extérieur et de l'intégration africaine, a pris à son tour la parole pour demander une résolution urgente du Conseil de sécurité autorisant le déploiement sur le terrain d'une mission militaire de soutien au Mali.

Ban Ki-moon se dit dans son rapport, gravement préoccupé par l'aggravation de la crise au Mali qui pose une menace évidente pour la paix et la sécurité internationales. Le nord du Mali risque de devenir pour les terroristes et les réseaux criminels organisés un havre permanent où la population est soumise à une interprétation stricte de la charia et où les droits de l'homme sont violés de façon systématique. « Il est urgent d'agir pour aider le Gouvernement et le peuple maliens à réunifier leur pays, opérer un retour rapide à l'ordre constitutionnel et priver Al-Qaida et ses affiliés d'une plateforme qui leur permette de menacer l'État malien, les pays voisins et l'ensemble de la communauté internationale », insiste-t-il.

(Extrait sonore : Traoré Rokiatou Guikine, Ministre des Maliens de l'extérieur et de l'intégration africaine)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...