RDC : les militaires regagnent la ville de Goma

Écouter /

Armes à main, les militaires de Fardc concentrés lors du défilé du 30 juin 2010 (Photo : Radio Okapi/ Ph. John Bompengo)

Après le retrait des rebelles du M23, le Mouvement du 23 mars, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) regagnent la ville de Goma au Nord-Kivu depuis ce lundi 3 décembre. Elles avaient quitté cette ville le 20 novembre, quelques heures avant l'entrée des rebelles. Les responsables de l'armée ont affirmé que le premier groupe est constitué du bataillon commando dont les éléments sont déployés dans différents endroits de la ville pour sécuriser la population et ses biens.

D'après les résolutions des chefs d'État de la Conférence internationale de la région de grands lacs (CIRGL), les rebelles devraient quitter la ville de Goma au plus tard mardi 27 novembre. Leur chef avait demandé un délai de 48 heures. Le retrait effectif des troupes du M23 a finalement eu lieu samedi denier, soit le 1er décembre.

Le retour des FARDC est apprécié par les habitants de Goma, principalement les femmes des militaires restées dans la région. Mais elles demandent la sécurité et la prise en charge des familles des militaires dont les maris sont morts lors des affrontements entre les FARDC et le M23.

« Nous sommes des veuves, ils ont tué nos maris. Qui va s'occuper de nos enfants ? Qui va les scolariser ? », s'est interrogée une veuve dont le mari a été tué par les rebelles.

Les militaires déployés dans la ville après le départ du M23 disent avoir le moral. Ils disent même être soutenus par le gouvernement congolais pour mieux rendre service à la population du Nord-Kivu.

(Correspondance à Goma de Mweze Mutunga Lukube, pour Radio Okapi à Goma)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
26/11/2014
Loading the player ...