RCA : Ban Ki-moon condamne les attaques de la « Seleka »

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies a condamné fermement les attaques armées contre plusieurs villes de la République centrafricaine perpétrés par la coalition de groupes rebelles” Seleka “. Les Nations Unies vont relocaliser temporairement le personnel non essentiel et les personnes à charge en attendant un cessez-le-feu entre l'armée centrafricaine et les rebelles de la Seleka qui continuent leur progression non seulement à l'intérieur du pays mais aussi vers Bangui, la capitale.

Selon le porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, cette relocalisation est une mesure de précaution pour réduire la présence du personnel de l'ONU dans le cas où la situation sécuritaire se détériore davantage à Bangui. Cette décision ne diminue en rien la capacité de l’ONU à continuer son appui à la consolidation de la paix et aux efforts de développement en RCA.

Ban Ki-moon s'est félicité des conclusions du Sommet des Chefs d’Etat de la CEEAC, la Communauté économique des États d’Afrique centrale, qui s’est tenu à N’Djamena, au Tchad, le 21 décembre dernier. Il exhorte toutes les parties à respecter les décisions de ce Sommet qui fournissent une base pour un règlement pacifique du différend.

Le Secrétaire général des Nations Unies lance un appel à toutes les parties à s’abstenir de tout acte de violence contre les civils, y compris la violence sexuelle et sexiste. Il appelle toutes les parties à assurer la protection des civils et à respecter les droits de l’homme, en conformité avec les instruments internationaux auxquels la République centrafricaine est partie.

(Extrait sonore: Uwolowulakana IKAVI, porte-parole de la BINUCA; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Pour en savoir plus, écoutez l'intégral de l'interview avec la porte-parole de la BINUCA Écouter /
Le dernier journal
Le dernier journal
24/10/2014
Loading the player ...