Paulo Piniero : le conflit syrien devient de plus en plus sectaire

Écouter /

Paulo Pinheiro, Président de la Commission d’enquête sur la Syrie.

Paulo Piniero, Président de la Commission d'enquête de l'ONU sur la Syrie, multiplie les interventions, depuis plusieurs mois, pour rendre compte et sensibiliser la communauté internationale sur la situation des droits de l'homme dans ce pays.

Paulo Piniero s'inquiète particulièrement du fait que des populations civiles sont surtout prises au piège dans les combats.

Il s'exprimait aujourd'hui dans une conférence de presse à Bruxelles sur la situation sur le terrain et un bain de sang qui commence à prendre un caractère sectaire. Les forces du gouvernement ainsi que les milices qui leur sont affiliées attaquent des civils d'obédience sunnite. De leur côté, les groupes armés anti-gouvernement attaquant les alaoui ou les minorités religieuses qui leurs sont affiliées. Les chrétiens, les arméniens, les orthodoxes ou les kurdes comptent parmi ces minorités qui sont forcées à prendre les armes pour assurer leur propre défense ou pour prendre parti.

La Commission d'enquête sur la Syrie est, en l'occurrence, particulièrement préoccupée par la présence de combattants extérieurs.

Certains de ces combattants sont en lien avec des groupes extrémistes, dont la présence sur le sol syrien semble avoir radicalisé le conflit.

(Extrait sonore : Paulo Piniero ; Président de la Commission d'enquête des Nations Unies sur la Syrie)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...