Patrimoine immatériel de l’UNESCO : inscription des traditions immémoriales

Écouter /

Le Comité de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO a inscrit jeudi 6 décembre sur sa Liste, six nouveaux éléments en provenance de Roumanie, d’Espagne, de Turquie, d’Oman, du Venezuela et du Viet Nam. A cette Liste s'ajoute aussi la tradition de la fauconnerie, inscrite en 2010, à l’Autriche et à la Hongrie.

Parmi les éléments inscrits figure la céramique de Horezu, un artisanat traditionnel unique, fabriqué à la main en Roumanie. Les potiers choisissent et extraient la glaise qui est ensuite nettoyée, coupée, arrosée, pétrie, piétinée et malaxée, la transformant en une pâte à partir de laquelle ils produisent une céramique rouge.

À Cordoue, en Espagne, la fête des patios a lieu pendant douze jours en mai. Les maisons à patio sont des habitations collectives ou des ensembles de maisons individuelles partageant le même patio. Un concours décerne des prix aux patios en fonction de leur décor végétal et floral.

Les festivités du mesir macunu de Manisa, en Turquie, commémorent le rétablissement de la mère de Suleyman le Magnifique d’une maladie guérie grâce à une pâte connue sous le nom de mesir macunu. Tous les ans au mois de mars, la pâte est préparée, enveloppée, bénie et dispersée depuis les dômes de la mosquée Sultan.

Dans le Sultanat d’Oman et aux Émirats arabes unis, les Bédouins pratiquent une poésie chantée traditionnelle, Al-Taghrooda, composée et récitée par les hommes qui traversent à dos de chameau les zones désertiques.

Au Viêt Nam enfin, des pèlerins se rendent tous les ans au temple des rois Hùng, sur le mont Nghĩa Lĩnh, dans la province de Phú Thọ, pour y commémorer leurs ancêtres et prier pour un climat propice, d’abondantes récoltes, de la chance et une bonne santé.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Culture et éducation, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
17/04/2014
Loading the player ...