Patrimoine culturel immatériel : l’UNESCO examine 60 nouvelles candidatures

Écouter /

Irina Bokova, la Directrice générale de l’UNESCO

Le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a ouvert lundi 3 décembre au siège de l’UNESCO à Paris, sa 7e session afin d’examiner près de 60 candidatures pour l'inscription sur ses listes. Le patrimoine culturel immatériel désigne des pratiques et expressions transmises de génération en génération comme les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels et événements festifs, les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers ou encore les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel.

« Je me réjouis d’abord des progrès réalisés dans les esprits et dans les faits. La notion de patrimoine immatériel, il y a quelques années encore mal comprise, s’est imposée partout », s’est félicitée la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, devant les quelques 600 délégués issus de 110 pays réunis à Paris dans le cadre du Comité.

Une contribution de 2,25 millions de dollars a été versée ce lundi 3 décembre au Fonds du patrimoine immatériel par l’Espagne (167.000 dollars), la Norvège (1.760.000 dollars) et les Pays-Bas (324.000 dollars). Ces fonds seront utilisés pour soutenir six programmes de renforcement des capacités en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes et dans les Etats arabes.

Cette contribution financière est, selon l'UNESCO, une traduction concrète de l’engagement des Etats en faveur de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

La Liste représentative du patrimoine culturel immatériel compte 232 éléments dans 86 pays. Huit programmes ont été inclus dans le Registre des meilleures pratiques de sauvegarde. Seuls les pays qui ont ratifié la Convention pour la sauvegarde du patrimoine immatériel peuvent présenter des éléments à l’inscription sur les Listes du patrimoine culturel immatériel. À ce jour, 146 pays ont ratifié la Convention adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO en 2003.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
26/11/2014
Loading the player ...