ONU/Sud Soudan : Un soutien renouvelé à la liberté d'expression

Écouter /

Le cpmbat pour la liberté d'expression, pierre angulaire de la démocratie est au rang des priorités des Nations Unies. Mais de nombreux journalistes continuent de faire les frais de lâches assassinats.

Diing Chan Awol, journaliste sud soudanais est l'un d'entre aux. Il a été assassiné il y a quelques jours. La Mission des Nations Unies au Sud Soudan a fermement condamné l'assassinat de ce journaliste qui a travaillé pour l'ONU pendant la guerre civile au Soudan dans les années 1990.

Awol qui publiait régulièrement des articles dans le Soudan Tribune et Gurtong était souvent critique envers le gouvernement du Sud-Soudan.

Dans la matinée du 5 Décembre, il aurait été traîné hors de sa maison à la périphérie de Juba la capitale sud-soudanaise par des hommes armés non identifiés et abattu.

La Mission de l’ONU a indiqué qu’elle continuerait à fournir “un large soutien” à la police locale dans le but de les aider à lutter contre les atteintes à la sécurité des journalistes et à enquêter sur ce crime et traduire les auteurs en justice.

Mise en perspective de Maha Fayek

 

 

 

Classé sous Droit et crime, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
17/04/2014
Loading the player ...