Moyen-Orient : Jeffrey Feltman exhorte Israéliens et Palestiniens à reprendre rapidement le dialogue

Écouter /

Jeffrey Feltman, Secrétaire général adjoint aux affaires politiques (Photo : ONU/Eskinder Debebe)

Le Conseil de sécurité a tenu, mercredi une réunion sur la situation au Moyen-Orient. Jeffrey Feltman, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques a dressé un bilan plutôt négatif de la situation sur le terrain,, surtout au lendemain du vote historique de l'Assemblée générale des Nations Unies octroyant à la Palestine le statut d'État non membre observateur.

Jeffrey Feltman regrette le gel de fonds palestiniens, en raison du refus d'Israël de transférer les taxes d'un montant de 150 millions de dollars, perçues au nom de l’Autorité palestinienne. Il regrette également l'annonce de la construction par Israël de 3 000 unités d'habitation à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, ainsi que le refus de la reconnaissance d'Israël par le Hamas.

Jeffrey Feltman a, par ailleurs, souligné que Ban Ki-moon était alarmé par le langage utilisé de part et d'autre au lendemain du vote de l'Assemblée générale en faveur d'un État palestinien non membre observateur auprès de l'ONU. Le Secrétaire général, a-t-il dit avait réitéré que ”le droit des Palestiniens à leur propre État indépendant était légitime et que celui des Israéliens à la paix et la sécurité l'était également”.

Pour l'adjoint de Ban Ki-moon aux affaires politiques, nul doute que la reprise immédiate du dialogue est la seule issue en vue d'une paix durable entre Palestiniens et Israéliens.

(Mise en perspective de Maha Fayek ; avec un extrait sonore de Jeffrey Feltman, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...