Mali : Ban Ki-moon troublé par la démission de Cheick Modibo Diarra

Écouter /

Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU.

L’ONU a réagi ce 11 décembre à la démission du Premier Ministre malien.

Préoccupé par la situation à Bamako, Ban Ki-moon s'est dit troublé par  les “circonstances” de la démission de Cheick Modibo Diarra. Ce dernier aurait été  forcé au départ sous la pression d’anciens officiers putschistes.
Ban Ki-moon a appelé les militaires à cesser leurs interventions dans les affaires politiques du pays” et le Président par intérim, Dioncounda Traoré, à rapidement engager des consultations sur la nomination d’un Premier Ministre de consensus et la formation d’un gouvernement d’union nationale à base élargie.

Il a souligne l’urgence d’aller de l’avant et de consolider le dialogue national au Mali afin de définir une feuille de route consensuelle de la transition qui comprend la tenue d’élections et conduit à la pleine restauration de l’ordre constitutionnel et l’intégrité territoriale du Mali.

S'adressant lundi au Conseil de sécurité de l'ONU, Ban Ki-moon avait souligné que tous les indicateurs étaient dans le rouge au Sahel, rappelant que près de 19 millions de malnutris “avaient un besoin cruel d’assistance humanitaire“.

Mise en perspective de Maha Fayek

 

 

Le dernier journal
Le dernier journal
17/12/2014
Loading the player ...