Insécurité à Goma : la police et les FARDC arrêtent 50 suspects

Écouter /

Patrouille de la Police Nationale Congolaise (Photo : Radio Okapi/ Ph. John Bompengo)

Les éléments de la police et des Forces armées de la RDC (FARDC) ont arrêté une cinquantaine de suspects, lundi 24 décembre, lors du bouclage des quartiers Ndosho et Les volcans à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

Lors de cette opération, les forces de l'ordre ont aussi saisi des équipements militaires. Cette opération vise à sécuriser la ville de Goma, en proie à une montée d'insécurité depuis le début du mois de décembre. Le commissaire provincial adjoint de la Police chargé des opérations, le colonel Henri Kapend a déclaré à la presse que les forces de l'ordre sont également à la recherche des détenus qui se sont évadés de la prison de Munzenze la veille de l'occupation de Goma par les rebelles du M23.

L'opération de bouclage a débuté à trois heures du matin. Appuyés par les militaires, des policiers lourdement équipés, ont quadrillé les quartiers Ndosho et Les volcans.

Dans le quartier Les volcans, au centre-ville, les forces de l'ordre ont retrouvé des équipements militaires dont des matériels de communication dans quelques habitations de l'avenue Tilipiens. Ils y ont aussi trouvé quelques militaires déserteurs.

Dans le quartier Ndosho, la police a mis la main sur une vingtaine de suspects. Selon elle, certains d'entre eux sont des criminels évadés de la prison de Munzenze la veille de l'entrée des hommes du M23 à Goma. Dans le même quartier, la police en patrouille a ramassé une arme de marque Kalachnikov. Un bandit l'avait abandonnée par avoir tiré sur un étudiant dimanche 23 décembre tard dans la soirée.

Le bouclage a été mené par le commissaire provinciale de la Police chargé des opérations, le colonel Henri Kapend. Il a déclaré que ces opérations vont se dérouler dans tous les endroits que la population juge suspects. Il a affirmé que tous les évadés seront remis en prison. Les autres suspects seront déférés devant les juridictions compétentes, a-t-il souligné.

(Correspondance de Gabriel Wamenya de Radio Okapi)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
26/11/2014
Loading the player ...