Criminalité organisée : l'ONUDC souligne la vulnérabilité du Laos

Écouter /

L’ONUDC, l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, a exprimé mercredi 5 décembre sa préoccupation devant la situation vulnérable de la République démocratique populaire Lao face à la criminalité organisée. Cela en raison de la situation géographique de ce pays entre la Chine, le Myanmar, la Thaïlande, le Viêt Nam, et le Cambodge, dans la région du fleuve du Mékong.

« Si la croissance économique et l’intégration régionale offrent de nombreuses opportunités en matière de mobilité de biens, de services, de personnes et de flux financiers, elles représentent également une aubaine pour les réseaux criminels qui cherchent à prospérer et menacent la sécurité et l’état de droit », a prévenu le Directeur exécutif de l’ONUDC, Yuri Fedotov, dans un communiqué de presse.

Ces réseaux se livrent au trafic de stupéfiants, aux contrefaçons, notamment de médicaments et à la traite d’êtres humains. Ils sont également responsables de l’extraction illégale de ressources, en particulier de ressources naturelles protégées, notamment d’espèces en voie d’extinction. Ces groupes représente une menace pour la santé publique et la société dans son ensemble », a-t-il dénoncé. Lors de sa première visite officielle au Laos, Yuri Fedotov a rencontré le Premier ministre Thongsing Thammavong, le Ministre des affaires étrangères ainsi que d’autres représentants du gouvernement. Il s’est également entretenu avec des victimes de la traite humaine et d’autres acteurs de la société civile.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
30/07/2014
Loading the player ...