Attaques contre le personnel de santé au Pakistan : l'OMS et l'UNICEF condamnent

Écouter /

Vaccination d’un enfant contre la rougeole au Pakistan (Photo : ONU/UNICEF/ZAK)

L’OMS et l'UNICEF se sont joints mercredi 19 décembre au gouvernement du Pakistan et aux provinces du Sindh et du Khyber Pakhtunkhwa pour condamner les attaques multiples qui ont tué au moins six membres du personnel de santé au cours des 48 dernières heures.

Ces agents qui menaient une campagne de vaccination contre la poliomyélite, ont été abattus dans plusieurs localités du Pakistan, à Gadap, Landi, Baldia et Orangi, mais aussi dans des quartiers de Karachi, dans la province de Sindh et à Peshawar. Les victimes faisaient partie des milliers des membres du personnel de santé qui travaillent sans relâche dans tout le Pakistan pour éradiquer la polio.

Le gouvernement pakistanais et les provinces concernées ont suspendu provisoirement la campagne de vaccination en raison de préoccupations liées aux conditions de sécurité actuelles.

De telles attaques privent les populations les plus vulnérables du Pakistan – en particulier les enfants – d’interventions sanitaires de base qui peuvent sauver des vies, rappellent l’UNICEF et l’OMS.

La poliomyélite est une maladie très contagieuse provoquée par un virus qui peut entraîner une paralysie permanente en quelques heures. Il existe des vaccins sûrs et efficaces qui protègent les enfants de cette maladie. Actuellement, la polio demeure endémique dans trois pays seulement : l’Afghanistan, le Nigéria et le Pakistan.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...