Assassinat d'un casque bleu nigérien de l'ONUCI : le verdict est tombé

Écouter /

Des casques bleus de l’ONUCI dans l’ouest de la Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, le verdict sur l'assassinat d'un soldat nigérien de l'ONU  en mars 2011 à Abidjan en pleine crise postélectorale, est tombé. Quatre militaires ivoiriens, qui comparaissaient depuis le 28 novembre dernier, devant le tribunal militaire d'Abidjan, ont été condamnés mercredi 12 décembre à des peines allant d`un an à 15 ans de prison. Ils ont été reconnus coupables des faits d'arrestation illégale, de séquestration, de meurtre du soldat onusien Mamoudou Idy, de recel de cadavre, de violations de consignes et de complicité de viol de la petite amie de la victime.

Réagissant au verdict rendu par le Tribunal militaire, Maitre Pongatié Mohamed Sanogo, qui défendait le dossier du soldat onusien, s'est déclaré à moitié satisfait.

Pour le rappel, dans la nuit du 14 au 15 mars 2011 à Abidjan, des “jeunes patriotes” – des miliciens pro-Gbagbo – avaient interpellé, battu et déshabillé le gendarme nigérien et sa petite amie.

(Extrait sonore : Maitre Pongatié Mohamed Sanogo ; propos recueillis par ONUCI FM)

Le dernier journal
Le dernier journal
17/04/2014
Loading the player ...