Afrique centrale : le Conseil de sécurité note que les groupes armés continuent à poser un énorme défi

Écouter /

Abou Moussa, Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique centrale

Le Conseil de sécurité, sous la présidence du Maroc, s'est réuni, mardi après-midi, à New York, pour examiner la situation en Afrique centrale. Avant d'entendre tour à tour ses quinze membres, le Conseil a procédé à l'audition d'Abou Moussa, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique centrale et chef du Bureau de l'ONU pour cette région (UNOCA).

Abou Moussa a présenté le rapport du Secrétaire général en indiquant les nombreux défis que son bureau tente de relever depuis sa création notamment dans la lutte contre les groupes rebelles et terroristes comme le M23 en RDC, l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), qui sévit dans plusieurs pays de la région et le groupe Boko Haram au Nigeria.

Le Représentant spécial a prôné le renforcement de l'intégration régionale pour surmonter ces difficultés notamment d'ordre sécuritaire. De plus, la situation économique enregistre dans certains pays une amélioration encourageante.

Le Bureau régional de l'ONU entend développer une stratégie contre la LRA et organiser un Forum de mobilisation des ressources au début de l'année prochaine pour envisager les priorités à poursuivre pour réduire les méfaits de ce groupe armé. De même un sommet régional doit être organisé en ce qui concerne la question de la piraterie dans le golfe de Guinée, en concertation avec l'UNOWA.

(Extrait sonore : Abou Moussa, Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique centrale, chef de l'UNOCA)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...