À Damas Lakhdar Brahimi s'inquiète d'une situation difficile

Écouter /

Lakhdar Brahimi, Représentant Spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des Etats arabes sur la Syrie (UN Photo)

Après sa dernière visite à Damas en octobre 2012, Lakhdar Brahimi est de retour dans la capitale syrienne. L’Émissaire spécial des Nations Unies et de la Ligue des États arabes est revenu en Syrie le 23 décembre par la route, en provenance du Liban en raison de la reprise des combats autour de l’axe menant de Damas à l’aéroport. L’Émissaire spécial a rencontré le Président Assad et s’est brièvement entretenu avec la presse.

Peu d'informations ont filtrées de la rencontre entre Lakhdar Brahimi, Envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe et le Président Assad. Dans son point de presse à Damas, Lakhdar Brahimi a saisi l'occasion pour démentir en bloc toute information au sujet de la réticence du président Assad à le recevoir lors de ses visites précédentes à Damas et de son refus de le voir cette fois. Lakhdar Brahimi a également nié les allégations selon lesquelles il a demandé aux Russes d’intervenir auprès du Président Assad pour le convaincre de le rencontrer, sinon Lakhdar Brahim menaçait de démissionner. “Je tiens à dire que pas un seul mot de tout cela est vrai”, a laissé entendre l'émissaire spécial de l'ONU et de la Ligue arabe.

Quant à sa rencontre proprement dite avec le Président Assad, Lakhdar Brahimi parle de discussions sur beaucoup de choses et évoque des échanges de vues sur les mesures à prendre à l’avenir. Tels sont ses mots. Bashar El Assad a lui aussi exprimé son point de vue sur la situation actuelle.

Lakhdar Brahimi, tout en s'inquiétant d'une situation difficile, a informé le Président syrien des entretiens qu'il a eus dans plusieurs capitales avec des représentants de différents pays à l’intérieur et à l’extérieur de la région.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

Le dernier journal
Le dernier journal
16/09/2014
Loading the player ...