Tunisie : évaluer les avancées de la justice transitionnelle

Écouter /

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la promotion de la vérité, de la justice, de la réparation et des garanties de non-répétition, a annoncé vendredi 9 novembre qu’il se rendra en Tunisie, du 10 au 16 novembre. Pablo de Greiff va évaluer les mesures adoptées par le gouvernement afin de répondre aux violations commises par le passé et promouvoir la justice transitionnelle dans ce pays.

« Le pays est à un stade crucial de son évolution vers un État de droit après avoir été sous le joug d’un régime miné par la répression et la corruption. Les victimes doivent être au centre du processus de réforme afin de garantir sa légitimité et contribuer à rétablir la confiance dans les institutions étatiques », a affirmé Pablo de Greiff.

« La Tunisie a été l’un des premiers pays du printemps arabe à avoir pris des mesures pour faire face aux violations passées, y compris celles commises lors des manifestations pacifiques qui ont précipité la chute du régime Ben Ali, et permettre à la société d’avancer sur des bases légitimes et dignes de confiance », a-t-il ajouté. En avril dernier, le pays a lancé un dialogue national autour de l’adoption d’une loi sur la justice transitionnelle.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...