Tanzanie : les derniers réfugiés Burundais rentrent chez eux

Écouter /

Un groupe de réfugiés de retour chez eux dans un précédent convoi de camions (Photo : HCR/A.Kirchhof)

C'est un chapitre de l'exil de milliers de Burundais en Tanzanie qui est en train de se refermer. Les derniers réfugiés burundais dans ce pays commencent à rentrer chez eux. Depuis le 31 octobre dernier, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a débuté le rapatriement de 35 000 Burundais. Ces derniers ont perdu leur statut de réfugiés depuis le 1er août, alors qu'ils refusaient depuis trois ans de revenir dans leur pays d'origine.

A ce stade de l'opération, le HCR a réussi à rapatrier près de 8.000 Burundais. En dehors des week-ends, un convoi rapatrie quotidiennement près de 1500 personnes.

Ces 35 000 Burundais vivaient dans le camp de Mtabila, dans l'ouest de la Tanzanie. Ces opérations de rapatriement organisées par le HCR se font en collaboration avec les autorités de Bujumbura et Dar es Salaam et doivent se terminer avant le 31 décembre 2012.

Depuis 2002, près de 500 000 réfugiés burundais ont été rapatriés de ce pays vers le Burundi. Il en restait encore près de 35 000 dans le camp de Mtabila qui refusaient catégoriquement de regagner leur pays depuis trois ans, malgré toutes les pressions exercées contre eux.

Mais depuis le 31 octobre, ces personnes se sont résolues à être rapatriées par le HCR. Selon la Représentante du HCR au Burundi, les opérations se déroulent sans heurts et elle espère les finir avant la fin de l'année. « Nous organisons un rapatriement ordonné tout en rappelant aux Burundais qu'ils n'auront plus le statut de réfugié en Tanzanie. Ils ont le choix entre rentrer dans leur pays d'origine ou régulariser leur situation administrative s'ils veulent rester en Tanzanie », fait remarquer Catherine Huck.

(Extrait sonore : Catherine Huck, Représentante du HCR au Burundi ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/08/2014
Loading the player ...