Syrie: Près de 4 millions de personnes auront besoin d’aide en 2013 (OCHA)

Écouter /

Une femme syrienne et sa famille près de la frontière libanaise après avoir fui les violences à Homs.

Si le conflit perdure en Syrie, près de quatre millions de personnes auront besoin d’aide humanitaire dans le pays et le nombre de réfugiés pourrait atteindre les 700.000. Lors d'un point de presse ce vendredi à Genève, le Directeur du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), John Ging, entendait ainsi prévenir de la détérioration de la situation humanitaire en Syrie. Cet avertissement intervient alors que près de 11.000 Syriens se sont réfugiés au cours des dernières vingt quatre heures en Turquie, en Jordanie et au Liban.

Lors de ce forum humanitaire de Genève, les agences des Nations Unies, les ONG et les principaux pays donateurs se sont une nouvelle fois préoccupés de la détérioration de la situation et du financement insuffisant de l’aide en Syrie.

« Au début de l’année prochaine, nous prévoyons que le nombre de personnes qui auront besoin d’aide dépassera les quatre millions, en hausse par rapport aux deux millions et demi (jusque là estimés). Cela va continuer à croître », a déclaré John Ging aux journalistes à Genève. «Les gens doivent se rendre compte à quel point la situation est désespérée pour la population en Syrie, à quel point c’est insupportable, à quel point les gens souffrent et ont besoin d’aide humanitaire», a souligné John Ging, en marge du Forum humanitaire pour la Syrie.

Et en raison des violences, près de 11.000 Syriens se sont réfugiés au cours des dernières vingt quatre heures en Turquie, en Jordanie et au Liban. Ce chiffre a été fourni par Panos Moumtzis, du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Habituellement, quelque 2.000 réfugiés syriens sont dénombrés chaque jour. Selon le HCR, ils sont désormais près de 408.000 Syriens à avoir fui leur pays. Les humanitaires redoutent le pire.

Aujourd’hui, l’ONU et les autres organisations humanitaires n’arrivent à apporter leur aide qu’à 1,5 million de Syriens alors que 2,5 millions en auraient besoin, a déploré John Ging, dénonçant le manque de financement. Les programmes humanitaires mis en place en Syrie et pour les civils dans des camps de réfugiés en Turquie, Jordanie, Liban et dans les autres pays voisins, manquent «sérieusement de fonds», les donateurs apportant moins de 50% des sommes nécessaires.

Sur l'appel de fonds de 348 millions de dollars pour la Syrie, l'ONU n’a reçu que 157 millions, soit 45% de la somme nécessaire pour fournir de l’eau, de la nourriture et de l’aide basique aux Syriens.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore de Radhouane Nouicer, Coordonnateur humanitaire régional de l’ONU pour la Syrie)

Le dernier journal
Le dernier journal
16/04/2014
Loading the player ...