Syrie : les agences humanitaires de l'ONU se mobilisent à l'approche de l'hiver

Écouter /

Réfugiés syriens arrivant au Liban-Photo:UNHCR

A l’approche de l’hiver, les agences humanitaires des Nations Unies ont entamé vendredi la ditribution d’articles de première nécessité – couvertures, vêtements chauds et kits d’hygiène –auprès de milliers de familles syriennes, qu’elles soient déplacées dans leur propre pays ou réfugiées dans la région. 

En Syrie même, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déjà distribué des fournitures à 60.300 familles, soit plus de 300.000 personnes, à Alep, Hassakeh, Homs et Damas, a annoncé vendredi son porte-parole, Adrian Edwards, lors d’un point de presse donné à Genève. 

« L’objectif est de fournir une assistance à 100.000 familles, soit plus de 500.000 personnes, d’ici la fin de l’année », a précisé M. Edwards en ajoutant que chaque colis contenait 42 kilos de fournitures. 

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a de son côté distribué plus de 160.000 couvertures et de 100.000 kits vestimentaires pour les enfants syriens déplacés et réfugiés.

« Les températures ont rapidement chuté, elles oscillent actuellement entre 0 et 5 C° », a précisé la représentante adjointe de l’UNICEF en Syrie, Ettir Higgins. « Nous avons besoin d’urgence de vêtements et d’autre fournitures essentielles pour les enfants les plus vulnérables, où qu’ils se trouvent ». 

L’UNICEF est très préoccupé par l’impact du froid sur la santé des enfants, avec des risques accrus de problèmes respiratoires. Nombre d’entre eux ont du quitter leur foyer avec seulement des vêtements d’été et ils se trouvent déjà dans une situation difficile. 

L’entrepôt central de l’UNICEF à Copenhague, au Danemark, a dispatché des médicaments et des articles de santé auprès de 225.000 enfants syriens, ainsi que des fournitures scolaires. 

« La collecte de fournitures dans le monde entier et leur acheminement vers la Syrie n’est qu’une partie de la solution », a souligné Mme Higgins, en expliquant que l’UNICEF avait besoin de toute urgence d’une contribution financière additionnelle de 79 millions de dollars pour financer ses opérations humanitaires en Syrie, en Iraq, au Liban, en Jordanie et en Turquie. 

« Nous faisons face à d’énormes défis sur le terrain en raison de l’insécurité, mais grâce à notre réseau de partenaires dévoués, nous ferons tout notre possible pour veiller à ce que les enfants aient des vêtements chauds et des couvertures pour l’hiver », a affirmé Mme Higgins.

 (Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
17/04/2014
Loading the player ...