Syrie: il faut une résolution du Conseil de sécurité pour mettre un terme à la crise, selon Brahimi

Écouter /

Lakhdar Brahimi

Le Représentant spécial conjoint de l’ONU et de la Ligue des États arabes sur la Syrie a exhorté le Conseil de sécurité de transformer l'accord conclu en juin décrivant les étapes pour une transition pacifique en Syrie, en une résolution visant à contribuer à mettre fin à la crise en cours dans ce pays du Moyen-Orient.

S’adressant aux journalistes le 5 novembre dans la capitale égyptienne, Le Caire, Lakhdar Brahimi a déclaré qu’il n’y a pas de solution militaire à la crise syrienne, et que la seule possibilité était de trouver une solution politique, avec un processus politique convenu par tout le monde.

Il a également indiqué qu’un communiqué, approuvé par plusieurs parties intéressées, devrait être transformé en une résolution du Conseil de sécurité. Lakhdar Brahimi a encouragé les membres du Conseil à poursuivre les négociations pour parvenir à une telle résolution, a indiqué un porte-parole de l’ONU lors d’un point de presse au siège de l’ONU à New York.

Les 15 membres du Conseil de sécurité se sont réunis plusieurs fois sur la situation en Syrie mais n’ont toujours pas encore réussi à se mettre d’accord sur l’action collective et efficace pour lutter contre la crise.

Dans le cadre de ses efforts visant à mettre fin à la violence en Syrie, Brahimi a eu une série de réunions à la fois régionales et internationales. Il a rencontré au Caire, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et le Secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Nabil El-Araby.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
16/04/2014
Loading the player ...