République démocratique du Congo : Le Conseil de sécurité renouvelle les sanctions sur la vente d'armes aux groupes rebelles

Écouter /

La salle du Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté ce mercredi une résolution qui maintient les sanctions, l'interdiction des ventes et livraisons d'armes aux groupes armés opérant actuellement en RDC parmi lesquels les M23, les FDLR et les Maï Maï.

 Lors de son intervention devant le Conseil, Ileka Atoki, Ambassadeur de la RDC en France et Envoyé spécial pour la RDC au Conseil de sécurité a souligné que ces mesures “permettront de créer les conditions rapides d'un retour à la paix en République démocratique du Congo“. Elles permettront également d'empêcher la continuation de l'exploitation illégale des ressources naturelles et autres formes de richesses de la RDC sur fond de rébellion soutenue par des puissances extérieures, a-t-il déclaré.

 L'Ambassadeur de la RDC a réitéré l'ouverture de son pays au dialogue avec le vrai protagoniste : le Rwanda. Toutefois, a-t-il souligné, son pays ne se contentera plus d'arrangements qui débouchent toujours sur les mêmes conséquences. Son pays exige un débat ouvert qui puisse garantir une paix durable. De plus la RDC sollicite les bons Offices des Nations Unies et appelle la MONUSCO à déployer plus de moyens, d'effectifs pour répondre plus efficacement aux exigences du maintien de la paix à l'Est.

 Le Rwanda pour sa part continue de nier toute implication dans le conflit à l'est de la RDC, comme l'a laissé entendre Olivier Nduhungirehe, Premier Conseiller à la Mission du Rwanda à l'ONU.

 Le diplomate rwandais a rappelé que “le Rwanda n'est ni la cause de cette crise à l'Est de la RDC, ni partie à ce conflit“. Outre l'engagement indéfectible du Rwanda au sein du processus régional, Olivier Nduhungirehe a confié que les Présidents Kabila et Kagamé sont en contact régulier sur la question et que les relations sont restées cordiales. La RDC et le Rwanda sont des frères de sang, a-t-il soutenu en rappelant que les deux pays vont continuer à aplanir leurs différents et à assurer une paix durable dans la région.

 (Mise en perspective de Maha Fayek; avec des extraits sonore d' Ileka Atoki, Ambassadeur de la RDC en France et Envoyé spécial pour la RDC au Conseil de sécurité et d' Olivier Nduhungirehe, Premier Conseiller à la Mission du Rwanda aux Nations Unies).

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...