Reprise des classes à Gaza : témoignage amer d'une écolière

Écouter /

Plus de 225 000 écoliers ont repris le chemin de l'école à Gaza. Les écoles de Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) ont rouvert leurs portes au lendemain du cessez-le-feu et après 8 jours de bombardements féroces.

Ces bombardements ont touché les installations de l’ONU et endommagé ou détruit plusieurs écoles de l'UNRWA à l'instar de l'école Al Boreij.

Lamia Oussman, une écolière à Gaza qui s'exprime au micro de la Radio des Nations Unies, ne cache pas sa tristesse et son amertume : “ Nous ne sommes pas allés à l'école pendant les bombardements. Cela était attristant. Il ne faut pas qu'ils bombardent nos écoles. Nous, les enfants…, nous ne leur avons fait aucun mal. Ailleurs, à travers le monde, les enfants son heureux. Ils jouent et s'amusent, alors que nous vivons dans la peur, la colère, privés d'éducation“.

En dépit de ce retour à l'école au goût amer, les parents d'élèves se sont portés volontaires pour les travaux de réparation et de reconstruction. De son côté, l'UNRWA apporte une assistance psychologique aux enfants et essaye de créer un sentiment de retour à la normale.

(Extrait sonore : Lamia Oussman, écolière de Gaza; propos recueillis par Ola Yassine, Correspondante de la Radio des Nations Unies à Gaza)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/07/2014
Loading the player ...