RDC : les experts sénégalais forment des Congolais en gestion axée sur les résultats

Écouter /

Des participants à l'atelier de validation des outils de mise en œuvre de la forme de l’enseignement technique et professionnel, organisé du 29/08 au 9/9/2011 à Kinshasa. (Photo : John Bompengo)

Les experts sénégalais en partenariat avec le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) et du Comité d'orientation de réforme des finances publiques (COREF), ont ouvert depuis lundi 13 novembre à Kinshasa, un atelier de formation de cinq jours en gestion axée sur les résultats (GAR). Cette formation concerne trente-cinq cadres issus des structures nationales impliquées dans le processus de la décentralisation et de la réforme des finances publiques.

L'introduction à la gestion axée sur les résultats, les étapes de sa mise en œuvre et la déclaration de Paris sur les principes due à la gestion axée aux résultats, sont les points qui seront développés au cours de cette formation de cinq jours.

La gestion axée sur les résultats est un mode de gestion par lequel une organisation veille à ce que ses processus, ses produits et ses services contribuent à la réalisation d'une série de résultats escomptés. Elle repose sur une comptabilité clairement définie des résultats, et prévoit un suivi systématique, une autoévaluation et l'établissement de rapports sur les progrès accomplis. Et dans ce domaine, la RDC a encore beaucoup à apprendre, ont estimé certains participants.

Selon le PNUD, la visée principale de cet atelier est de familiariser ces cadres avec la gestion moderne axée sur les résultats, tout en renforçant leurs capacités en matière de planification stratégique, de programmation et de budgétisation.

« L'objectif du PNUD en organisant cet atelier avec son partenaire est de doter les cadres, plus spécifiquement les experts du secrétariat général à la décentralisation, de la CETAD et du Comité de coordination des réformes des finances publiques ainsi que les points focaux des finances publiques, des connaissances éprouvées en matière de planification stratégique, de programmation et de budgétisation axés sur les résultats », a indiqué Ibrahima Niane, Directeur par intérim du programme gouvernance du PNUD.

Pour sa part, Godefroid Misenga, coordonateur estime que cette rencontre est arrivée au bon moment.

« Cette formation tombe à point nommé parce que nous voulons que les personnes en charge de la conduite des réformes au niveau opérationnel soient mises à niveau pour éviter les inerties liées au changement. »

(Extrait sonore : correspondance de Radio Okapi)

Le dernier journal
Le dernier journal
28/08/2014
Loading the player ...