RDC : le retrait des Casques bleus inquiète la population de Mitwaba

Écouter /

Une famille cherche refuge dans le camp de Kanyaruchinya (Photo : ONU/Sylvain Liechti)

La mission des Casques bleus de la MONUSCO, la Mission de l'ONU de stabilisation dans ce pays, déployés depuis près d’un mois à Mitwaba, dans la province du Katanga, a pris fin mardi 6 novembre.

Du côté de la population, c’est l’inquiétude et le désarroi. Elle craint un éventuel retour de l”insecurité causé notamment par des groupes armés non contrôlés. Pour rappel, les militaires de la MONUSCO étaient à Mitwaba en prélude de l’opération de désarmement et réinsertion des miliciens maï-maï. Une opération qui n’a pas abouti suite au refus d’adhésion volontaire des éléments maï-maï au processus de désarmement et réinsertion.

Le reste du campement des Casques bleus de la MONUSCO a été démonté, confirme l’administrateur du territorien de Mitwaba. Pour rappel, une délégation mixte, gouvernement provincial du Katanga – agences humanitaires et MONUSCO, avait séjourné à Mitwaba dans le but de lancer cette opération de désarmement et réinsertion des éléments maï-maï, mais l’opération a échoué. Dans le chef de la population, c’est la désolation, explique Elie, chef de quartier de Mukanga.

Certaines sources annoncent que face à cette situation, on observe déjà un mouvement des populations qui se dirigerait vers Lubumbashi. Elle serait en train de fuir d’éventuelles attaques que pourraient perpétrer les maï-maï. En date du 03 novembre dernier, rappellent ces sources, la cité de Mukanga aurait reçu des tracts d’un groupe des maï-maï qui promettait d’attaquer cette cité le lendemain.

L’administrateur du territoire, pour sa part, appelle la population de sa juridiction au calme. Il a annoncé, lundi 5 novembre, au cours d’un conseil de sécurité, que quelques stratégies ont été prises pour sécuriser la population.

(Mise en perspective : Neuilly Kabena de Radio Okapi)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...