RDC : Le Conseil de sécurité demande le retrait immédiat du M23 de Goma

Écouter /

Gérard Araud, Représentant permanent de la France auprès des Nations

Dans une résolution présentée par la France et votée à l'unanimité mardi soir, le Conseil de sécurité des Nations Unies a demandé le retrait immédiat du M23 de Goma. Les quinze ont demandé au groupe rebelle de stopper ses avancées et de déposer les armes de manière permanente.

Dans un point de presse, Gérard Araud, Représentant permanent de la France à l'ONU a souhaité que l'appel de la communauté internationale soit entendu par les ”M23 et ceux qui les soutiennent”.

Interrogé sur le mandat de la MONUSCO, Gérard Araud a expliqué que le rôle de la MONUSCO n'est pas de prendre partie dans une guerre civile, mais de protéger la population.

”Le mandat de la MONUSCO n'était pas de défendre Goma, ni de prendre partie dans la guerre civile. Les Forces des Nations Unies devraient tout faire pour éviter les violations des droits de l'homme dans les zones tenues par les M23. D’ores et déjà la MONUSCO patrouille dans Goma. La France sera très vigilante pour que les Forces de maintien de la paix à Goma fassent de leur mieux pour défendre les civils face à un groupe de M23 dirigé par des criminels de guerre notoires”.

La France se dit également favorable à un mandat plus robuste de la MONUSCO. De plus le Conseil de sécurité a l'intention d'envisager d'autres sanctions ciblées contre le leadership du Mouvement et contre tous ceux qui lui fournissent un appui extérieur et agissent en violation du régime des sanctions et de l'embargo sur les armes.

(Mise en perspective de Maha Fayek, avec un extrait sonore de Gérard Araud, Représentant permanent de la France auprès de

 

 

Le dernier journal
Le dernier journal
29/07/2014
Loading the player ...