Rapport critique de l'action de l'ONU au Sri Lanka: il faut en tirer les leçons, souligne Ban Ki-moon

Écouter /

Charles Petrie remet le rapport sur le Sri Lanka au Secrétaire général Ban Ki-moon (Photo : ONU/Eskinder Debebe)

Les Nations Unies ont publié mercredi 14 novembre, un rapport sur les violations des droits de l'homme au cours des derniers mois de la guerre au Sri Lanka en 2009. Les faits et les recommandations exposés dans ce document ont été présentés au Secrétaire général de l'ONU par Charles Petrie, membre du groupe interne de l'ONU qui a rédigé le rapport.

Ce document conclut que le système des Nations Unies n’a pas réussi à s’acquitter de ses responsabilités, en soulignant particulièrement le rôle joué par le Secrétariat, les organismes et programmes du groupe des Nations Unies sur le terrain ainsi que les membres du Conseil de sécurité et du Conseil des droits de l'homme.

« Ce constat a des profondes répercussions sur notre travail à travers le monde, et je suis déterminé à ce que l’Organisation des Nations Unies tire les leçons appropriées et mette tout en œuvre pour gagner la confiance de la population mondiale, en particulier les personnes victimes des conflits qui se tournent vers l’ONU pour obtenir de l'aide », a réagi à ce rapport, le Secrétaire général des Nations Unies.

Ban Ki-moon a indiqué que ce document reconnaît les initiatives prises par les Nations Unies pendant les événements sanglants au Sri Lanka, pour éviter l'effondrement total de la situation. Le Secrétaire général de l'ONU a pris comme mesure immédiate de réunir une équipe de haut niveau pour examiner attentivement les recommandations contenues dans le rapport du Groupe d’étude interne sur l’action de l'ONU au Sri Lanka. Il en va, selon lui, de la légitimité et de crédibilité de l'Organisation, et d'autres actions suivront très prochainement.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...