PAM/Goma : l'aide humanitaire plus urgente que jamais

Écouter /

Un calme relatif règne sur la capitale du Nord-Kivu, une des provinces orientales de ce vaste pays, frontalière du Rwanda et de l'Ouganda. La population, qui avoisine le million d'habitants, retrouve peu à peu un semblant de vie normale après avoir essuyé les tirs des rebelles qui, mardi 20 novembre, se sont emparés de la ville. La prise de la ville par le M23 mardi dernier a provoqué un déplacement de population important. Un camp de déplacés installé dans la périphérie de Goma qui jusqu'ici accueillait 60 000 personnes a été entièrement vidé. Certains de ces déplacés se sont réfugiés au Rwanda voisin, d'autres – la majorité – ont fui vers l'intérieur du pays.

 Mais la situation humanitaire reste critique dans la région. En effet, l'ensemble du personnel international travaillant pour les ONG a été évacué. Mais  le PAM, le Programme alimentaire mondial, a augmenté le nombre de son personnel humanitaire sur le terrain et distribue de l'aide à 81 200 personnes dans 12 sites autour de Goma.

 Dans les jours qui viennent les premiers besoins à couvrir concerneront essentiellement l'alimentation et l'hygiène, des kits d'hygiène ainsi que des objets de première nécessité tels que couvertures et  jerricans.

 (Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte parole du Programme alimentaire mondial PAM)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
22/07/2014
Loading the player ...