Ouragan Sandy : Ban Ki-moon souligne la solidarité des Nations Unies

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, présente ses condoléances aux millions de personnes qui ont été durement touchées par l’ouragan Sandy, surtout celles qui ont perdu des êtres chers ou leur domicile en raison de l'énorme zone de destruction englobant les États-Unis et la région des Caraïbes, selon un communiqué publié par son porte-parole.

Le Secrétaire général a écrit au président Obama, et s’est entretenu avec le Président de la République dominicaine et le maire de New York, Michael Bloomberg, pour exprimer sa solidarité en cette période de crise et proposer l’aide de l’Organisation des Nations Unies, pour l’effort de redressement. Il a également l’intention de parler avec les dirigeants des Caraïbes ainsi qu'avec les gouverneurs de New York et du New Jersey. Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires a mobilisé pour offrir le maximum d’aide possible.

Le complexe de l’ONU elle-même a subi des dommages à cause du vent et des inondations, qui ont affecté les communications et autres infrastructures. Malgré les perturbations, toutes les opérations essentielles peuvent avoir lieu, y compris une réunion du Conseil de sécurité, et les contacts avec les opérations de maintien de la paix et d’autres missions à travers le monde ont été maintenus sans interruption. Le complexe du Siège a rouvert ses portes et devrait être de retour à pleine capacité sous peu.

Dans son message, le Secrétaire général note que lorsque le pays d’accueil est frappé par une catastrophe naturelle, la famille des Nations Unies souffre aussi. Comme ses voisins de la région métropolitaine, le personnel des Nations Unies a été affecté de diverses manières par la tempête. Ban Ki-moon remercie les membres du personnel d'effectuer leur travail, même s'ils doivent aussi satisfaire les besoins de leurs familles. Il encourage également les employés de l'ONU à contribuer aux efforts de secours se portant volontaires ou en faisant des dons financiers.

En cette période de crise, les pensées et les prières du Secrétaire général vont à tous ceux qui en ont besoin. Il promet le plein appui de l’Organisation des Nations Unies aux efforts de reconstruction d’aujourd’hui, au renforcement global de réduction des risques de catastrophe, et pour préparer le monde à des lendemains plus sûrs.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...