Marie-Claudine Mukababano : après le temps du témoignage vient celui de l'action

Écouter /

L'invitée de ce Voix de femme cette semaine est Marie-Claude Mukababano. Cette jeune Rwandaise, qui a survécu au génocide de 1994 témoigne souvent sur son parcours et sa détermination à aider son prochain, pour aller de l'avant. C'est ainsi qu'elle a participé, le 21 septembre dernier aux cérémonies marquant la Journée internationale de la paix, au Siège des Nations Unies, à New York.

 Estimant que c'est une véritable aubaine d'être encore en vie, après tout ce que son pays a connu, Marie Claudine Mukamabano a fondé le Projet Kuki Ndiho (Pourquoi j'existe) de soutien aux orphelins du Rwanda.

 La jeune femme rwandaise ne cesse désormais de marteler que chaque citoyen, chaque femme peut agir pour faire bouger les choses. Et de rappeler que les génocidaires ont tué presqu'un million de personnes en 100 jours, dont ses parents et sa famille. Âgée à l'époque d'à peine 14 ans, elle fait sien l'adage “ce qui ne vous tue pas vous rend plus forts”. C'est pourquoi au-delà du témoignage, elle souhaite agir en fondant notamment son action sur les préceptes enseignés par sa mère et sur sa foi.

 (Interview : Marie-Claudine Mukakababano, survivante du génocide rwandais, fondatrice du Projet Kuki Ndiho; proppos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
22/09/2014
Loading the player ...