Mali : la guerre est évitable, selon Romano Prodi

Écouter /

Romano Prodi, Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahel

Romani Prodi, l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahel, a tenu, mardi soir, en début de soirée, un point de presse au Siège des Nations Unies à New York. Il est revenu sur les objectifs, les limites et les espoirs de sa mission.

Selon lui, Ban Ki-moon considère que cette mission s'étend au-delà du Mali, et qu'elle a pour objectif la sécurité, la gouvernance, l'aide humanitaire et le développement au Sahel.

Romano Prodi a fait état des multiples rencontres qu'il a faites depuis sa prise de fonctions –Bamako, Addis Abeba, Le Caire, Alger, et bien évidemment tous les voisins du Mali. Cette semaine il se trouve à New York et la semaine prochaine il se rendra au Maroc.

L'Envoyé spécial s'est aussi félicité de « l'inhabituelle » concordance des membres du Conseil de sécurité.

Premier objectif, a affirme Romano Prodi, c'est de pousser pour l'unité du gouvernement malien. Le second est de recouvrer l'intégralité nationale, les frontières ne faisant pas l’objet de négociations même si tous les pays du Sahel sont très interconnectés. Il a estimé que la criminalité dans le nord – la drogue, les demandes de rançon et divers trafics sont des facteurs aggravants.

Selon Romano Prodi, l’action militaire en cours de préparation entre dans le cadre des négociations, même si les préparations militaires ne constituent pas en tant que telles un outil de paix et que le premier objectif de la mission est de trouver une solution pacifique à la crise.

Au-delà de l'aspect militaire, pour l'Envoyé spécial, l'aide humanitaire et le développement sont la clé pour une sortie de crise au Mali. Même si ceux-ci figurent au second plan, ils sont essentiels et doivent être initiés dès maintenant. L'Envoyé spécial œuvre d'ailleurs à la création d'un fonds pour financer ces efforts.

Enfin, Romano Prodi tient à rencontrer tous les envoyés spéciaux et acteurs concernés par le Sahel afin de pourvoir avoir une action mieux coordonnée et d’avoir plus d'impact. Pour de faiire, il a d’ores et déjà convoqué une réunion à Rome en décembre.

 (Extrait sonore : Romano Prodi, Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahel)

Le dernier journal
Le dernier journal
26/12/2014
Loading the player ...