Mali : augmentation de 70% du nombre de déplacés

Écouter /

Des réfugiés somaliens

Selon Adrian Edwards du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), les nouvelles données en provenance du Mali ont montré un plus grand nombre de personnes déplacées à l’intérieur du pays.. Selon la Commission sur les mouvements de population au Mali, un groupe de travail sous l’égide du HCR, au moins 203.845 personnes sont actuellement déplacées. Auparavant, l’estimation était de 118.000 personnes, soit une augmentation de 70%.

Le chiffre révisé reflète en partie un meilleur accès aux régions du nord par la Commission, ainsi que le comptage amélioré des personnes déplacées à Bamako, grâce au travail effectué par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Là, le nombre de personnes déplacées était estimé à 46 000 en septembre à comparer aux 12.000 comptabilisés en juin et juillet

Cependant, il y a également des indications de nouveaux déplacements dus à l'insécurité l’insécurité générale et à une détérioration de la situation des droits humains dans le nord du pays, à la crainte d'une activité militaire imminente, et en raison de la perte des moyens de subsistance et de l’accès limité aux services de base.

De nouvelles arrivées de réfugiés ont également été observées dans les pays voisins. Au Niger, il y avait 3 853 réfugiés en septembre et octobre, alors qu’au Burkina Faso le mois dernier, il y avait un millier de réfugiés. Pour le HCR et ses partenaires, l’accès aux réfugiés est de plus en plus difficile au Niger, au Burkina Faso et en Mauritanie. Le risque d’enlèvements de travailleurs humanitaires oblige désormais les équipes à se déplacer sous bonne escorte.

(Interview : Hélène Caux, porte-parole du HCR jointe à Dakar; propos recueillis par Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/07/2014
Loading the player ...