Journée mondiale de la vue : favoriser la santé oculaire et l'égalité d'accès aux soins

Écouter /

(Photo : OMS)

La Journée mondiale de la vue est célébrée tous les ans le deuxième jeudi d'octobre pour sensibiliser l'ensemble du monde aux problèmes de la cécité, des déficiences visuelles et de la réadaptation des malvoyants. Cette année, l'accent a été mis sur la santé oculaire et l'égalité d'accès aux soins.

À l'échelle mondiale, les déficiences visuelles sont plus fréquentes chez les hommes et les femmes à partir de 50 ans. La plupart des atteintes de l'œil dans cette tranche d'âge peuvent être facilement traitées, telle la cataracte, mais dans certaines parties du monde, les femmes et les hommes ne bénéficient toujours pas de services d'ophtalmologie sur un pied d'égalité.

Tous les partenaires participant à la prévention des déficiences visuelles et aux soins permettant de recouvrer la vue participent à la Journée mondiale de la vue. Cette journée est aussi la principale action de plaidoyer en faveur de la prévention de la cécité et de «Vision 2020: le droit à la vue», initiative mondiale prise par l'OMS et l’Organisation mondiale contre la cécité pour prévenir la cécité.

L’objectif de l’équipe de la prévention de la cécité à l’OMS est d’aider efficacement les Etats Membres à prévenir la cécité et rendre la vue, quand c’est possible. La cible est d’arriver à réduire la prévalence de la cécité à moins de 0,5% dans tous les pays, ou moins de 1% dans n’importe quel pays.

Depuis les estimations des années 90, les nouvelles données basées sur la population mondiale 2002 montrent une diminution du nombre de gens aveugles ou ayant une déficience visuelle, en particulier des causes infectieuses de cécité. Mais il existe un accroissement du nombre de personnes aveugles ou déficientes visuelles en raison de l’allongement de l’espérance de vie et de l’augmentation des maladies chroniques non transmissibles. Il sera nécessaire d’adapter les stratégies actuelles de prévention et de soins pour prendre en compte ces tendances démographiques et épidémiologiques.

(Interview : Docteur Silvio Paolo Mariotti, médecin à l'OMS dans la section chargé de la prévention de la cécité ; propos recueillis par Florence Westergard)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...