Japon: évaluer les effets des radiations nucléaires sur la population

Écouter /

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à la santé, Anand Grover (Photo : ONU)

A la fin d'une visite au Japon pour se rendre compte des problèmes de santé découlant de l’accident nucléaire de Fukushima Daiichi, un expert indépendant des Nations Unies, a souligné lundi 26 novembre, l’importance de la surveillance des effets des rayonnements ionisants sur la santé des gens. La centrale nucléaire de Fukushima Daiichi avait été gravement endommagée au cours d'un tremblement de terre suivi d'un tsunami en mars 2011.

Le Rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à la santé, Anand Grover, a félicité le Gouvernement du Japon pour avoir mené une enquête sur la gestion de la santé à Fukushima. Il a invité Tokyo à élargir l’enquête à toutes les zones touchées par le rayonnement et la réalisation d’études plus complètes pour examiner et surveiller l’exposition aux rayonnements à long terme des personnes.

En outre, selon un communiqué du Bureau du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Anand Grover a constaté que les préoccupations des résidents touchés n'ont pas été prises en considération dans les décisions prises les concernant. Il a souligné que le droit à la santé exige que les personnes touchées au Japon soient impliquées dans le processus de prise de décision ainsi que dans les procédures de leur mise en œuvre.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
17/09/2014
Loading the player ...