Iran: l'ONU appelle à la libération immédiate des deux lauréats du Prix Sakharov

Écouter /

Plusieurs rapporteurs de l’ONU ont demandé jeudi au gouvernement iranien la libération immédiate des deux militants iraniens lauréats du Prix Sakharov pour la liberté de penser, décerné par le Parlement européen. Les deux lauréats sont l’avocate et défenseure des droits humains, Nasrin Sotoudeh, et le réalisateur, Jafar Panahi.

«Je suis particulièrement préoccupé par la situation de Nasrin Sotoudeh, dont l'état de santé s'est dégradé en raison de la grève de la faim qu'elle a entamée le 17 octobre pour dénoncer les conditions de vie dans les prisons et les limites imposées à sa famille», a déclaré dans un communiqué, le rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits humains dans ce pays, Ahmed Shaheed.

Pour sa part, le Rapporteur spécial des Nations Unies pour la défense des libertés fondamentales, Margaret Sekaggya, a déclaré que l’emprisonnement de ces deux personnes est directement lié à leur travail de défense des droits de l’homme.

Elle a déclaré que le gouvernement iranien devrait faire un effort pour assurer les libertés fondamentales de ceux qui travaillent pour assurer le respect des droits fondamentaux.

Le groupe d’experts, qui incluent également le Rapporteur spécial sur la liberté d’opinion et d’expression, Frank La Rue, et le Rapporteur spécial sur la liberté des juges et des avocats, Gabriela Knaul, a exhorté les autorités iraniennes à respecter leurs obligations et engagements internationaux et à respecter et promouvoir les droits de l’homme.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...