Hostilités dans la Bande de Gaza : les écoles de l'UNRWA fermées

Écouter /

(Photo : UNRWA)

Les bombardements israéliens se poursuivent dans la Bande de Gaza, ainsi que des salves de roquettes du Hamas sur l'Etat hébreux.

Evoquant la situation sur le terrain, Chris Gunness, porte-parole de l'Office de secours et de travaux de l'ONU pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a indiqué que «Toutes nos écoles, près de 250 d’entre elles, ont été fermées aujourd’hui. Les enfants sont ainsi privés d’éducation. Vingt établissements de santé dans la Bande de Gaza fonctionnent au ralenti ». « Je suis heureux de dire que nous avons des fournitures pour sauver des vies et des stocks nécessaires de médicaments. Ça, ce n'est pas un problème. Nous avons de la nourriture pour des distributions gratuites. Pendant les grandes opérations de distributions alimentaires, nous distribuons des vivres à 800 000 personnes dans la Bande de Gaza » a ajouté le porte-parole de l'UNRWA. « Ce travail peut continuer dès que les armes se taisent. Alors oui, nos programmes ont été touchés, mais nous espérons que cela ne va durer longtemps » a conclu Chris Gunness.

Devant cette escalade, le Premier ministre égyptien Hicham Qandil est arrivé aujourd'hui dans la Bande de Gaza. A l'occasion de cette visite de quelques heures, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accepté de suspendre son offensive à la demande de l'Egypte. Pendant ce temps à New York, à l'issue d'une nouvelle réunion à huis clos du Conseil de sécurité de l'ONU, le Secrétaire général Ban Ki-moon a annoncé qu'il visiterait la région mardi prochain afin d'obtenir une suspension des hostilités.

(Extrait sonore : Chris Gunness, porte-parole de l'UNRWA, joint à Jérusalem par Donn Bobb)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/07/2014
Loading the player ...