Hervé Ladsous : la MONUSCO continue plus que jamais de protéger les civils

Écouter /

Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix

Le Conseil de sécurité des Nations Unies s’est réuni aujourd’hui pour entendre par vidéoconférence Roger Meece, Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, et Chef de la Mission des Nations Unies lpour la stabilisation en RDC (MONUSCO).

L'intervention de Roger Meece a eu lieu au lendemain de la prise de Goma par les rebelles du M-23 et de L'adoption par le Conseil de sécurité des Nations Unies d'une résolution condamnant fermement la prise de Goma et demandant le retrait immédiat du M-23 de cette ville.

Le Conseil de sécurité s'est ensuite réuni à huis clos À l'issue des consultations du Conseil, Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux Opérations de maintien de la paix, s’est adressé aux journalistes dans un point de presse au Siège des Nations Unies à New York.

Hervé Ladsous a déclaré que le Conseil a, une fois de plus, “condamné fermement les activités du M-23 et a exigé un retour à ses premières positions d'avant le cessez- le feu qui a surgi cet été c’est-à-dire à Rutshuru. Le Conseil a également exigé un arrêt des violences contre les civils“, a-t-il ajouté. Hervé Ladsous a souligné que la MONUSCO ne peut plus appliquer la partie de son mandat concernant le soutien aux Forces armées congolaises qui ne sont plus à Goma. Il a rappelé cependant que la MONUSCO continue plus que jamais de protéger les civils dans Goma et plus au nord derrière les lignes du M-23 et que son action sur le terrain n'est pas sans effet.

Extrait sonore : Hervé Ladsous, Secrétaire général Adjoint des Nations Unies aux Opérations de maintien de la paix

 

Le dernier journal
Le dernier journal
16/04/2014
Loading the player ...