Haïti: l'épidémie de choléra se propage après le passage de Sandy

Écouter /

Inondations consécutives au passage de l’ouragan Sandy en Haïti (Photo : LONU/Logan Abassi)

En Haïti, l'ouragan Sandy a laissé un lourd bilan sanitaire derrière lui. Plus de 2000 nouveaux cas de choléra ont été recensés par le ministère haïtien de la santé publique et de la population (MSPP).

21 personnes sont mortes de l'épidémie de choléra et 1349 autres ont été hospitalisées. Et une quarantaine de centres de santé de prise en charge de la maladie ont été endommagés suite au passage de l'ouragan. Les Nippes et le Sud-est sont les départements les plus touchés par cette remontée de l'épidémie de cholera dans le pays.

Le choléra est une infection intestinale aiguë due à l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés par le bacille Vibrio cholerae. La durée d’incubation est courte, de moins d’un jour à cinq jours. Le bacille produit une entérotoxine qui provoque une diarrhée abondante, indolore pouvant aboutir rapidement à une déshydratation sévère et à la mort du sujet si le traitement n’est pas administré rapidement. La plupart des patients présentent aussi des vomissements.

La plupart des sujets infectés par V. cholerae ne présentent aucun symptôme bien que le bacille puisse être présent dans leurs selles pendant 7 à 14 jours. En cas de maladie, 80 à 90 % des épisodes sont bénins ou modérément sévères et il est alors difficile de les distinguer cliniquement d’autres types de diarrhées aiguës. Moins de 20 % des malades développent le choléra typique avec des signes de déshydratation modérée à sévère.

(Mise en perspective : Wandy Charles de MINUSTAH FM)

Classé sous L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
30/07/2014
Loading the player ...