Goma : le PAM demande aux parties de respecter la neutralité du personnel humanitaire

Écouter /

Le Programme alimentaire mondial (PAM) appelle les parties à respecter la neutralité du personnel humanitaire qui s'occupe du bien-être des 60.000 personnes qui ont fui le camp de déplacés de Kanyarushinya, non loin de Goma

Le PAM a aidé 447.000 personnes dans le Nord-Kivu et les opérations ont dû être suspendues dans certains endroits où la violence a significativement réduit la capacité du personnel humanitaire à agir. L'agence onusienne espère toutefois que le personnel pourra revenir et que les opérations pourront reprendre totalement dès que la situation sera plus calme. Le nouveau mouvement de population est très difficile à quantifier et la principale priorité est d’obtenir des informations sur ceux qui ont été déplacés.

Les populations se déplacent vers Kibati, au nord-est de Goma. Jusqu’à présent, seul le personnel non essentiel a été déplacé et tous les autres resteront en place aussi longtemps que possible.

Enfin, le PAM indique que nombre de membres du personnel de l’ONU ont trouvé refuge dans les bâtiments du PAM et qu'il n’y a personne dans les rues. La situation évolue rapidement et de plus amples informations seront prochainement disponibles

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève)

Le dernier journal
Le dernier journal
01/10/2014
Loading the player ...