Gaza / Sud d'Israël : « les enfants paient le prix le plus lourd » dénonce la Représentante spéciale pour les enfants et les conflits armés

Écouter /

Un enfant marche devant une école administrée par l’UNRWA, touchée par les bombardements (Photo :ONU/Shareef Sarhan)

“J’appelle toutes les parties à mettre immédiatement fin à la violence et à respecter pleinement leurs obligations en vertu du droit international humanitaire pour protéger les filles et les garçons des combats», a déclaré ce lundi la Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, Leila Zerrougui.

Les enfants sont en train de payer le prix le plus lourd, a rajouté la Représentante spéciale, lors d'une interview à la Radio des Nations Unies, expliquant que, non seulement ils constituent la majorité de la population à Gaza, mais aussi que, de nos jours, les civils sont les principales victimes des conflits.

Le déclenchement des hostilités menace également l’accès des enfants à l’éducation,a-t-elle souligné, précisant que jeudi dernier, un enseignant d’une école des Nations Unies dans le nord de la bande de Gaza a été tué, et que tous les établissements d’enseignement dans la bande de Gaza et le sud d’Israël dans un rayon de 40 km de la frontière avec la bande de Gaza ont été fermés en raison du nombre croissant d’attaques.

«Surtout en temps de conflit, la sécurité des écoles, les élèves et les enseignants et l’accès à l’éducation pour tous les enfants doivent être garantis», a r

Un enfant marche devant une école administrée par l’UNRWA, touchée par les bombardements (Photo :ONU/Shareef Sarhan)

enforcé Leila Zerrougui.

Le meurtre et la mutilation d’enfants, ainsi que les attaques contre les écoles figurent parmi les violations graves commises contre les enfants dans les conflits armés défini par la résolution du Conseil de sécurité 1612 (2005), a-t-elle averti, avant de rajouter que son Bureau continuerait à suivre l’évolution de la crise et les violations commises contre les enfants palestiniens et israéliens par toutes les parties et ferait un rapport au Conseil de sécurité.

(Extrait sonore : Leila Zerrougui, Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...