Gaza: Navi Pillay exhorte les deux parties à éviter une escalade

Écouter /

Navi Pillay, Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme.

La Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme exprime sa « profonde inquiétude » à la suite des affrontements israélo-palestiniens à Gaza. Navi Pillay a appelé Israël et les responsables du Hamas à éviter une escalade des combats, condamnant les raids aériens israéliens ainsi que les tirs de roquettes depuis le territoire palestinien.

Au cours d'un point de presse ce vendredi 16 novembre à Genève, le porte-parole de la Chef des droits de l'homme de l'ONU a précisé que les « deux formes » de violences « tuent des civils ». « Les tirs de roquettes tuent de façon indiscriminée alors que les raids aériens tuent également les civils », fait remarquer Rupert Colville.

« La Haut-Commissaire a, à plusieurs reprises et sans équivoque, condamné les tirs aveugles de roquettes depuis la bande de Gaza sur le sud d’Israël, et est profondément préoccupée par la récente et importante recrudescence du nombre d’attaques à la roquette, et par le fait qu’elles sont maintenant dirigées vers une grande ville comme Tel Aviv », a souligné Rupert Colville. « Navi Pillay est aussi extrêmement préoccupée par la forte augmentation des raids aériennes par les forces israéliennes sur la bande de Gaza, densément peuplée, au cours des deux derniers jours », a-t-il poursuivi.

Pour la Chef des droits de l'homme de l'ONU, les deux parties avaient l’obligation de protéger les civils. Navi Pillay, qui suit la situation à Gaza et dans le sud d’Israël avec «beaucoup d’inquiétude», se dit consternée qu’une fois de plus les civils perdent la vie, y compris trois civils israéliens tués dans leur appartement par l’une des centaines de roquettes tirées durant la semaine, ainsi que plusieurs enfants palestiniens, dont un bébé, et aussi une femme enceinte et d’autres civils tués à Gaza.

En conclusion, la Haut Commissaire exhorte les deux parties à se retirer de cette confrontation de plus en plus dangereuse. Navi Pillay demande par ailleurs aux parties de « prendre des mesures sérieuses pour éviter une escalade » des combats.

(Extrait sonore : Cécile Pouilly, porte-parole du Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/04/2014
Loading the player ...