Gaza : l'aide humanitaire de l'ONU continue tant bien que mal

Écouter /

Elisabeth Byrs pour le Programme alimentaire mondial (PAM) a déclaré que le cycle régulier de l’aide alimentaire pour novembre/décembre a été distribué à partir de six points à 30.000 personnes. Cela s'ajoute aux rations d’urgence pour dix jours distribuées à 350 familles. Les stocks de nourriture ont été prépositionnés dans trois entrepôts et pourrait couvrir les 67 prochains jours.

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA) précise que la plupart de ses centres de santé sont encore ouverts. L'UNRWA offre à la fois l’éducation à travers son service de télévision et fournit une aide alimentaire. Près de 1,2 million des 1,7 million de Gazaouis relèvent de l'assistance de l’UNRWA.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) souligne que dans la bande de Gaza, les enfants montrent de plus en plus des signes de détresse psychologique tels l'incapacité de dormir, la crainte de sortir de chez soi, et la peur de s'éloigner des parents.

Les enfants sont entourés par des images de mort et de destruction, il y a en permanence des funérailles, et beaucoup de chaos et de panique dans les rues, qui attirent les adolescents en particulier. Les parents ont essayé de confiner les enfants pour les protéger, mais c’est difficile parce que les écoles ont été fermées et il y a rien à faire à la maison.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève)

Le dernier journal
Le dernier journal
30/09/2014
Loading the player ...