Gaza : 24 heures après la trêve, l'UNRWA se remet au travail

Écouter /

Le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas à Gaza, entré en vigueur mercredi soir après une semaine d’hostilités meurtrières qui ont coûté la vie à 163 Palestiniens et six Israéliens, dont un soldat blessé et mort de ses blessures jeudi, est jusqu’à présent respecté.

À Gaza, les dégâts restent colossaux. L'Office des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Moyen-Orient (UNRWA) lance un appel à contribution d'un montant de 14 millions de dollars pour la reconstruction, l'aide en nourriture et en vivres, la réparation des installations de l'UNRWA, l'assistance aux personnes et familles déplacées, la réparation des habitations et des écoles endommagées dans les camps, l'approvisionnement en stocks médicaux, etc…

Selon Richard C. Wright, Directeur du Bureau de l'UNRWA à New York, 12 mille réfugiés qui ont quitté leurs maisons et trouvé refuge pendant les derniers jours d'affrontements à Gaza dans les installations de l'UNRWA, ont besoin d'aide d'urgence. 50 mille personnes vulnérables ont également besoin d'assistance alimentaire et non alimentaire et 21 mille familles de réfugiés de Palestine ont besoin d'aide alimentaire.

Richard C. Wright, s'est félicité de la réponse de la Suède à l'appel à contribution de l'UNRWA; « mais des ressources supplémentaires pour l'aide alimentaire à 800 mille personnes -un chiffre qui serait certainement revu à la hausse dans les jours qui viennent-, sont requises », a -t-il souligné.

L'UNRWA compte sur la générosité des donateurs, a réitéré Richard C. Wright pour aider Gaza à se reconstruire et la population à vivre d'une façon normale.

Extrait sonore : Richard C. Wright, Directeur de L'Office des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Moyen-Orient (UNRWA) ; propos recueillis par Maha Fayek

Le dernier journal
Le dernier journal
24/10/2014
Loading the player ...