FAO : il faut briser le cycle de la faim

Écouter /

Le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture , José Graziano da Silva. Photo:FAO

Le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), José Graziano da Silva, a tiré la sonnette d'alarme ce mercredi affirmant que le nombre de personnes souffrant de la faim a augmenté de 83 millions dans les zones arides depuis les années 90.

Selon lui, « nous sommes en train de perdre la bataille de la faim en Afrique et au Proche-Orient », il faut agir d'urgence pour éviter que les conflits, les sécheresses à répétition et la volatilité des prix des denrées alimentaires plongent ces régions dans le piège de la faim.

José Graziano da Silva participe actuellement à la Conférence de Doha, au Qatar, réunie pendant deux jours pour discuter de la sécurité alimentaire, de l’eau et des investissements dans les pays arides. Une conférence qui devrait déboucher sur des recommandations en faveur d’initiatives pour stimuler la production agricole, améliorer la sécurité alimentaire et accroître la résilience aux chocs futurs des prix alimentaires.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
28/07/2014
Loading the player ...