Conseil des droits de l'homme : cinq nouveaux membres africains en 2013

Écouter /

Le personnel du Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences lors de l’élection des membres du Conseil des droits de l’homme, le 12 novembre 2012, à New York (Photo : ONU/Rick Bajornas)

La Côte d’Ivoire, l'Éthiopie, le Gabon, le Kenya, et la Sierra Leone ont été élus ce matin par l'Assemblée générale à New York, pour siéger au nom du Groupe des Etats d'Afrique au Conseil des droits de l'homme pour la période 2013-2016, l'emportant de loin sur le Soudan, la Tanzanie et le Rwanda.

L'Assemblée générale qui a voté 18 membres du Conseil des droits sur les 47 qui le composent et qui sont élus directement et individuellement au scrutin secret à la majorité des membres de l'Assemblée générale, pour des mandats de 3 ans, renouvelables qu'une seule fois de façon consécutive. La composition du Conseil respecte le principe d'une répartition géographique équitable.

Les cinq candidats du Groupe d’Asie-Pacifique — la Corée du Sud, les Émirats arabes unis, le Japon, le Kazakhstan, et le Pakistan—ont été confirmés pour les cinq sièges vacants du groupe. Idem pour le groupe d’Europe orientale avec l'élection de l'Estonie et du Montenegro.

L'Argentine, le Brésil et le Venezuela siégeront pour siégeront eux pour les États d’Amérique latine et des Caraïbes. Ils l'ont emporté sur la Bolivie et le Panama.

L'Allemagne, les Etats-Unis, et l'Irlande ont été élus au dépens de la Grèce, des Pays-Bas et de la Suède pour les 3 sièges du Groupe Europe occidentale et autres États.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
31/07/2014
Loading the player ...