Conseil de sécurité : l'ONU condamne les violences contre les femmes dans les conflits et renouvelle d'une semaine le mandat de l'AMISOM

Écouter /

Gert Rosenthal, Représentant permanent du Guatemala auprès des Nations Unies et Président de Conseil de sécurité pour le mois d’octobre (Photo : UN Photo/JC McIlwaine)

Le Conseil de sécurité s'est réuni mercredi à New York, malgré les ravages et perturbations créés par le passage de l'ouragan Sandy. Les quinze ont ainsi trouvé refuge dans une salle de conférence, la salle du Conseil de sécurité n'étant pas en état de les accueillir.

 

En ce dernier jour du mois d'octobre, le diplomate guatémaltèque, Gert Rosenthal, qui achevait sa présidence a exprimé la solidarité et les condoléances du Conseil de sécurité aux victimes de l'ouragan. Lors de deux réunions successives, les quinze ont adopté une déclaration présidentielle sur les femmes, la paix et la sécurité qui aurait du l'être lundi. Le texte demande aux États Membres de traduire en justice les auteurs de crimes commis contre les femmes et les filles au cours des conflits armés et dans les situations post-conflits, y compris la violence sexuelle.

 

Le Conseil a également adopté une résolution visant à étendre d'une semaine le mandat de l'AMISOM, la Mission de maintien de la paix de l'Union africaine en Somalie. Le Conseil, sous présidence indienne durant le mois de novembre, devrait donc d'ici quelques jours renouveler d'un an le mandat de la mission.

 

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...