Coïnfection VIH/TB : l'ONUSIDA se mobilise

Écouter /

Une nouvelle initiative des Nations Unies visant à réduire de moitié les décès du VIH causés par la tuberculose a été lancée aujourd’hui dans le cadre d’un effort plus large visant à accélérer la lutte mondiale contre cette coïnfection fatale.

UN accord entre le Programme commun des Nations Unies sur le VIH sida (ONUSIDA) et le Partenariat Halte à la tuberculose vise à atteindre l’objectif de 2015 de réduire de 50 % la mortalité par la tuberculose chez les patients VIH, soit l’équivalent de 600000 vies.

À l’édition 2011 d'une réunion de Haut niveau sur le VIH sida, les États membres ont approuvé l’objectif ambitieux de réduire de moitié les décès résultants de la tuberculose et du VIH d'ici à 2015, l’année fixée pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Les traitements préventifs auront lieu dans les 10 pays qui concentrent les trois quarts de tous les décès résultant de la Tuberculose et du VIH, soit l’Éthiopie, l’Inde, le Kenya, le Mozambique, le Nigeria, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe.

Un quart des décès liés au Sida sont causés par la tuberculose ce qui est scandaleux, selon le Dr Lucica Ditiu, Secrétaire exécutif du Partenariat Halte à la tuberculose. Mais l’ONUSIDA et le Partenariat Halte à la tuberculose se sont engagés à mettre en application un solide programme d’action, afin d’aider les pays les plus touchés, par cette coïnfection VIH et Tuberculose à vaincre ce fléau.

Les personnes vivant avec le VIH sont 20 à 30 fois plus susceptibles de développer une tuberculose active que les personnes sans infection par le VIH. Les femmes enceintes et les enfants sont particulièrement à risque. Dans la seule année 2011, 25% de tous les décès liés au sida ont été causés par la maladie de la tuberculose associée au VIH.

Mise en perspective de Maha Fayek

 

Photo : ONUSIDA

Classé sous L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...