Christof Heyns : la Turquie est sommée de lutter davantage contre l'impunité

Écouter /

Alors que la Turquie a fait des progrès significatifs dans la protection du droit à la vie, il faut redoubler d’efforts pour traduire en justice ceux qui commettent des homicides volontaire. Ce propos est de Christof Heyns, Rapporteur spécial pour l'ONU sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires.

L'expert indépendant se félicite des progrès réalisés par la Turquie, qu'il qualifie de considérables. Il estime, toutefois, que l’impunité demeure le principal que doit relever ce pays de toute urgence afin de consolider les progrès.

Christof Heyns qui a effectué une récente mission en Turquie note que les membres des forces de l'ordre sont souvent protégés par des enquêtes inefficaces, la lenteur ou l'inertie de procédures judiciaires. Les violations du droit à la vie par les forces de sécurité comprennent des meurtres dans le contexte de la lutte contre le terrorisme ou des arrestations et exécutions sommaires et arbitraires.

À noter parmi les recommandations faites par l'expert indépendant, l'implication des institutions nationales pour enquêter sur les violations des droits de l’homme en Turquie.

Mise en perspective de Maha Fayek

 

 

 

 

Le dernier journal
Le dernier journal
17/04/2014
Loading the player ...