Centrafrique: le PAM demande des financements d’urgence

Écouter /

Sacs de denrées alimentaires à bord d’un avion du PAM (Photo : PAM/Denis Wizeniko)

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a réclamé des financements d’urgence pour assurer le transport de nourriture vers la Centrafrique. Selon le PAM, le service aérien humanitaire des Nations unies (UNHAS) est confronté à une pénurie critique de financement et devra réduire les services de moitié si aucune ressource n’est reçue dans les prochaines semaines.

Ce service géré par le PAM service a besoin de 1,8 million de dollars pour poursuivre ses activités jusqu’à la fin de l’année en République centrafricaine (RCA). Plus de 40 ONG dépendent de l’UNHAS, qui dispose de deux avions pour le transport des travailleurs humanitaires à l’intérieur du pays.

Le transport aérien humanitaire est un service essentiel en RCA, permettant aux médecins et aux ingénieurs de se rendre dans des régions reculées pour soigner les populations locales et améliorer l’accès à l’eau, d’après le PAM.

Les conflits armés, le banditisme et le mauvais état des routes, souvent impraticables pendant la saison des pluies, rendent le transport aérien indispensable pour fournir une assistance humanitaire en Centrafrique.

Depuis le début de l’année, l’UNHAS a transporté en moyenne 600 travailleurs humanitaires par mois vers 23 destinations à travers le pays et effectué 1910 heures de vol. « Avec toutes les situations d’urgence dans le monde, la République centrafricaine est largement méconnue et fait partie de ces crises oubliées. Mais les besoins humanitaires sont énormes et le soutien au service aérien est crucial pour les besoins de 1,9 million personnes », a conclut Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève)

Classé sous L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
22/08/2014
Loading the player ...