Afrique australe : la sécheresse menace 3,5 millions de personnes au Malawi, Lesotho et Zimbabwe

Écouter /

Grave sécheresse en Afrique australe (Photo : FAO/Giulio Napolitano)

Le Programme alimentaire mondial (PAM) exprime sa profonde préoccupation en raison des conditions météorologiques très irrégulières qui sévissent en Afrique australe, mettant en garde contre la dévastation des récoltes susceptible de provoquer des déficits alimentaires touchant des millions de personnes dans la région.

En raison de la sécheresse, plus de 3,5 millions ont besoin urgemment d'une assistance alimentaire au Malawi, au Zimbabwe et au Lesotho. Selon la porte-parole du PAM, la situation est en train de se détériorer et les humanitaires redoutent particulièrement ce qu'ils appellent la « saison de la faim ». « Il s'agit de la saison de la soudure qui est dans cette région, la période de décembre à mars », fait remarquer Elisabeth Byrs.

Au Malawi par exemple, 1,9 million de personnes ont besoin d'aide jusqu'en mars prochain. Cela représente 12% de la population et essentiellement dans le Sud du Malawi. Au Zimbabwe, ils sont 1,6 million de personnes à avoir d'assistance alimentaire alors que 725.000 Lesothans risquent une insécurité alimentaire.

Le prix du maïs a ainsi augmenté de 60 % au Lesotho et de 80 % au Malawi depuis le début de l'année. Une inflation, une sécheresse, parfois des pluies suivies d'inondations à une période de l'année et de mauvaises récoltes font que les ménages les plus pauvres doivent se priver de certains repas quotidiens.

Dans ces trois pays d'Afrique australes, les zones les plus menacées par cette insécurité alimentaire sont situées dans la partie méridionale. « Ce sont des zones qui ont reçu des pluies trop faibles, notamment dans certaines localités montagneuses où justement les populations étaient obligées de vendre leur bétail à un prix misérable pour essayer d'acheter de la nourriture ». Les zones urbaines ne sont pas aussi épargnées par cette insécurité alimentaire. Par exemple au Malawi, une enquête du PAM réalisée en juillet et août dernier montre que près de 12% des foyers urbains sont en état d'insécurité alimentaire grave.

(Interview : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Le dernier journal
Le dernier journal
29/07/2014
Loading the player ...